8 Conseils pour une protection solaire optimale

8 Conseils pour une protection solaire optimale

Nous mettons le point dans cet article, sur 8 conseils pour une protection solaires, proposé par un expert de la parapharmacie en ligne en Tunisie, Tunisie-para.com.

1. La protection solaire est toujours et partout de mise : sur le balcon, à la montagne, à la mer, au stade et à la piscine en plein air.

La protection solaire est importante pour tout le monde : les enfants du jardin d’enfants, les écoliers en excursion, les clients des cafés, les sportifs amateurs et professionnels et bien sûr, les professionnels qui travaillent à l’extérieur. Et pas seulement en été : en hiver, la neige reflète les rayons ; le vent et les températures négatives rendent le soleil encore plus intense. Au printemps, les rayons chauds et bienfaisants du soleil frappent alors avec une intensité rapidement croissante la peau hivernale déshabituée du soleil. En été, même lorsque le ciel est couvert, on n’est pas à l’abri des rayons UV.

2. Même à l’ombre, le soleil brille ! La réflexion par l’eau et le sable augmente le risque de coup de soleil.

À l’ombre, près de la moitié de la lumière directe du soleil atteint encore la peau. Plus l’exposition aux UV est forte, plus la durée d’autoprotection de la peau est courte. L’intensité du rayonnement UV augmente des pôles de la Terre vers l’équateur et croît avec l’altitude au-dessus du niveau de la mer : d’environ 10 % pour 1 000 mètres d’altitude. L’eau, dont elle provient de la mer, d’un lac ou d’une piscine, réfléchit les rayons du soleil et augmente encore l’exposition de la peau aux UV jusqu’à 90 %.

3. La peau des enfants est extrêmement sensible au soleil. Elle a besoin de la meilleure protection possible !

Chez les enfants, les mécanismes de protection naturels de la peau ne sont pas encore complètement développés. Malgré cela, ils passent plus de temps à l’extérieur et au soleil que les adultes. Avant l’âge de 18 ans, la peau d’un enfant a déjà reçu en moyenne 75 % de la dose de rayons UV qu’il reçoit au cours de sa vie. Chaque coup de soleil pendant l’enfance augmente le risque de développer un cancer de la peau plus tard. Suivez le conseil des dermatologues et n’exposez pas du tout les bébés et les jeunes enfants au soleil direct pendant les douze premiers mois de leur vie ! À partir de l’âge de deux ans, vous pouvez laisser les petits s’exposer au soleil, mais seulement pendant une courte période et pas à l’heure du déjeuner. Armez votre enfant au préalable avec des vêtements à manches longues et des chapeaux. L’idéal est de porter des vêtements spéciaux de protection contre les UV pour les enfants. Appliquez une crème épaisse sur tout ce qui n’est pas recouvert de tissu – avec une crème spéciale pour enfants et un FPS 30 minimums.

4. Évitez le soleil lorsqu’il brûle dans le ciel ! C’est particulièrement vrai à l’heure du déjeuner.

Entre 11 et 15 heures, le rayonnement UV est partout le plus fort. Accordez à votre peau un peu de repos pendant cette période et évitez le soleil. Pour le sport, les promenades, le jardinage et tout ce que vous voulez faire en plein air, les heures du matin et de l’après-midi ou le soir sont bien plus appropriées !

5. Appliquez un produit de protection solaire sur les parties non couvertes de la peau, en fonction de votre type de peau !

Le facteur de protection solaire (SPF) indique le degré de protection d’un crème écran de solaire ou d’un lait solaire contre les rayons UVB. Un SPF élevé est synonyme d’une protection élevée, un FPS faible d’une protection moindre. Sur les produits, vous trouverez à la fois le FPS sous forme de valeur numérique et la classe de protection correspondante : il existe une protection de base ainsi qu’une protection moyenne, élevée et très élevée. Pour les peaux sensibles et sujettes aux coups de soleil, la protection élevée est le premier choix (indice de protection solaire 50). Pour les types de peau moins sensibles, la classe de protection moyenne (environ FPS 20) est suffisante. En cas de doute, choisissez plutôt une protection plus élevée et ne restez pas trop longtemps au soleil ! Un écran solaire avec protection UV-A raisonnablement élevée est d’ailleurs inclus dans tous les produits solaires modernes disponibles sur le marché.

6. Une protection solaire complète n’existe pas !

Les produits de protection solaire ne sont pas une carte blanche pour un séjour sans fin au soleil ! Même ceux qui s’enduisent abondamment de crème avec des facteurs de protection solaire élevés doivent faire attention au soleil : aucun produit ne peut freiner complètement l’exposition aux UV ! Une certaine dose de rayons UV atteint toujours la peau. Important : quittez le soleil avant que la peau ne rougisse.

7. Appliquez généreusement de la crème à temps – avant de sortir !

Si vous appliquez de la crème sur votre peau à l’intérieur, elle sera déjà protégée lorsque vous sortirez. La crème, le lait, le gel ou le spray solaire n’ont pas besoin de temps d’avance pour être efficaces ! Soyez généreux lors de l’application ! C’est la seule façon d’obtenir une protection complète. N’oubliez pas les oreilles, le nez, la lèvre supérieure, le cuir chevelu, le décolleté, la nuque, les épaules et le dos des pieds ! Ces « terrasses ensoleillées » sont particulièrement sensibles à la lumière et les plus exposées aux rayons UV.

8. Ne pas oublier d’appliquer régulièrement de la crème, surtout en cas de sport ou de jeu !

Lors d’un entraînement ou d’une compétition, en courant, en faisant du vélo ou en jouant au ballon, vous êtes souvent exposé directement et particulièrement longtemps au soleil. L’idéal est de vous protéger au préalable avec un indice de protection solaire élevé et des produits résistants à l’eau. Indépendamment du niveau de protection solaire, vous devez toujours renouveler l’application de votre crème. N’oubliez pas que la baignade, la transpiration et le séchage, ainsi que le frottement des vêtements sur la peau, réduisent l’effet protecteur.

Mr Santé