Les aliments à éviter pendant l’allaitement

Les aliments à éviter pendant l’allaitement

Il est vraiment très important d’inclure une grande variété d’aliments frais et sains dans votre régime d’allaitement.

Si vous pensez qu’un aliment que vous mangez affecte votre bébé par le biais de votre lait maternel, parlez-en à votre médecin ou à votre infirmière.

Aliments et boissons à éviter

Si votre bébé est sensible à certains aliments ou boissons, vous devrez peut-être éviter les aliments suivants. En effet, des traces de ce que vous mangez et buvez peuvent passer dans votre lait maternel.

Caféine

Il n’y a pas que le thé et le café qui contiennent de la caféine, on en trouve aussi dans le chocolat et dans diverses boissons énergisantes et boissons gazeuses. Il est plus sage de supprimer la caféine pendant l’allaitement, car c’est un stimulant qui peut rendre votre bébé agité. Si vous devez boire de la caféine, essayez de ne pas en consommer plus de 300 mg par jour.

Alcool

Bien entendu, il est plus prudent de ne pas boire d’alcool pendant l’allaitement, mais un verre occasionnel ne risque pas de nuire à votre bébé. Une ou deux unités d’alcool, une ou deux fois par semaine, devraient suffire.

Si possible, laissez deux à trois heures entre la consommation d’alcool et l’allaitement (ne le faites qu’une fois l’allaitement bien établi). Cela laisse le temps à l’alcool de quitter votre lait maternel. Une autre solution consiste à tirer le lait avant de boire de l’alcool, puis à donner le biberon à votre bébé et à sauter une tétée. Mais si vous sautez une tétée, veillez à ce que vos seins ne deviennent pas inconfortablement pleins.

Poisson

Il est bon d’inclure 2 portions de poisson par semaine, mais lorsque vous allaitez, limitez l’espadon, le marlin ou le requin à une portion par semaine. Cela s’explique par les niveaux élevés de mercure qu’ils contiennent.

Ne consommez pas plus de 2 portions de poisson gras par semaine (comme le thon frais – le thon en boîte convient, le saumon, la truite, le maquereau, le hareng, les sardines, les sardines).

Cacahuètes et allaitement

À moins que vous ne soyez allergique aux cacahuètes, rien ne prouve que vous deviez les éviter (ou tout autre aliment à base de cacahuètes, comme le beurre de cacahuète) pendant l’allaitement. Si vous êtes inquiète à ce sujet, ou si vous craignez que votre bébé ne développe une allergie alimentaire, parlez-en à votre médecin.

Le lait de vache et l’allaitement

L’allergie au lait de vache (AMC) est l’une des allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants. Bien qu’elle soit plus fréquente lors de l’introduction du premier lait maternisé ou lorsque votre bébé commence à manger des aliments solides, elle peut survenir pendant l’allaitement.

Symptômes

  • Des réactions cutanées : telles qu’une éruption cutanée rouge qui démange
  • Gonflement : lèvres, visage et contour des yeux
  • Maux de ventre, vomissements, coliques, diarrhée ou constipation
  • Écoulement nasal ou nez bouché
  • Eczéma

Certains bébés sont intolérants au lactose (le lactose est le sucre naturel du lait). Cela signifie qu’ils ne peuvent pas le digérer, mais il ne s’agit pas d’une allergie et elle peut n’être que temporaire. Les symptômes sont les suivants

  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Douleurs ou gargouillements au niveau du ventre

Si vous craignez que votre bébé présente des signes de réaction allergique ou d’intolérance, parlez-en à votre médecin. Il évaluera votre bébé et vous conseillera sur la meilleure marche à suivre.

 

 

Admin